BASF Agricultural Solutions Belgium
Agricultural Solutions

Betteraves

Avec une superficie de près de 60.000 ha, les betteraves restent une culture importante dans le plan de rotation pour de nombreux agriculteurs belges. Arundo®, Fiesta® New, Frontier® Elite, Kezuro® et Pyramin® SC 520 font partie des herbicides de base en culture de betteraves. Focus® Plus associé à Dash® offre la solution contre graminées et Opus® Team, fongicide très apprécié, est également agréé en betteraves. Outre la lutte contre les maladies, Retengo® Plus apporte quant à lui de nombreux autres avantages.

Lutter contre les mauvaises herbes?

Lutter contre les mauvaises herbes?

Nos parcelles sont envahies par une telle flore de mauvaises herbes que le succès du désherbage est presque toujours lié à la combinaison d’un traitement de pré-émergence suivi de 3 ou 4 traitements de post-émergence. Les mauvaises herbes ont une forte influence sur le rendement et un effet négatif sur les travaux de récolte.

Lutte contre les maladies

Lutte contre les maladies

Les betteraves ne peuvent se développer correctement et produire un maximum de sucre qu’en étant préservées des maladies. Les maladies les plus courantes en Belgique sont la cercosporiose, la ramulariose, l’oïdium et la rouille.

AgCelence en betteraves: effets physiologiques

AgCelence en betteraves: effets physiologiques

Outre leur action fongicide, certains produits apportent également des effets dits « physiologiques », appelés AgCelence®. Ces effets se traduisent notamment par les avantages suivants :

- Meilleure qualité du produit fini

- Meilleure efficacité de la production

- Meilleure tolérance au stress

- De plus hauts rendements

Maladies principales

Cercosporiose

Cercosporiose

La cercosporiose se répand à partir d’un foyer sur l’ensemble de la parcelle de betteraves. Lors de fortes attaques du champignon, la plante perd une grande partie de sa feuille. La plante réagit en émettant un nouveau bouquet foliaire, avec pour conséquence d’énormes pertes de rendement en racines et de teneur en sucre (jusqu’à 50%). Les spores du champignon peuvent garder leur vitalité pendant plusieurs années.

Ramulariose

Ramulariose

Si les conditions sont favorables au développement de la ramulariose, les dégâts peuvent aller jusqu’à 25% de perte en sucre. En cas de forte attaque, les taches confluent avec pour conséquence le déssèchement des feuilles atteintes à la fin de la saison. Les spores de ramulariose peuvent rester longtemps en vie sur les déchets de la culture.

Oïdium

Oïdium

Dans la phase précoce de développement de la maladie, l’oïdium apparaît à divers endroits de la culture. Lors de circonstances favorables, l’oïdium peut se répandre rapidement sur toute la parcelle de betteraves. La présence du champignon sur les feuilles diminue l’assimilation chlorophyllienne dans la feuille, cause de pertes de rendement.

Rouille

Rouille

Une forte attaque de rouille en betteraves sucrières peut être préjudiciable au rendement. Les dommages sont notamment causés par un déssèchement précoce de la feuille de betterave. La rouille apparaît principalement à l’ouest et au sud-ouest du pays et la pression de la maladie varie fortement d’une année à l’autre.

Sous-groupes de cultures associés

Agricultural Solutions BASF

BASF Belgium Coordination Center Business Belux

Agricultural Solutions

Top